Si tu ne le savais pas encore, je t'annonce que j'administre un groupe Facebook avec pour thématique le portage. J'ai été invitée par Emmanuelle, monitrice à Chalons, à l'aider dans la gestion du groupe.

J'ai beaucoup de plaisir à aider les mamans et à les voir prendre confiance en leur capacité à porter leur bébé. Un thème qui revient souvent en ce moment c'est : mais comment combiner portage et soleil/chaleur/eau ?
Toi aussi, tu les sens arriver, les vacances ?

Le portage et le soleil

Les recommandations habituelles sont de rigueur, même en portage :

  • Éviter les heures d'exposition dites chaudes (11h - 16h). Pour les balades en extérieur, pensez à sortir le matin ou fin d'après-midi
  • Protéger bébé au maximum (tout ce qui dépasse de l'écharpe) : chapeau pour la tête, lunettes pour les yeux et crème protectrice/vêtements anti-UV
  • Profiter de l'ombre dès que possible, éviter l'exposition directe, surtout avec un jeune bébé

Le portage et la chaleur

C'est sans doute le point qui effraie le plus certains parents. Pourtant, on peut tout à fait porter son bébé, même quand le thermomètre monte. Voici quelques points clés pour porter en évitant les coups de chaud :

  • Limiter les couches de vêtements entre porteur et porté. La thermorégulation se fait le mieux lorsque les peaux sont carrément en contact. Il peut être intéressant de noter que la peau d'adulte la plus thermorégulatrice au contact de bébé est celle des seins de sa maman. Ben oui, encore une fois, la nature est plutôt logique et bien faite.
    Avec les petits bébés particulièrement sensibles à la chaleur, il convient donc de privilégier un portage ventral par maman.
  • Transpirer, tu transpireras, et bébé aussi, c'est inévitable.
  • Privilégier les écharpes tissées avec des compositions de tissus qui « respirent ». Les écharpes contenant du chanvre ou du lin sont particulièrement adaptées aux chaleurs.
    Il existe aussi sur le marché des écharpes en filet (Fil'Up, Suppori, Tonga, ...). Plus respirant que ça, c'est difficile de faire.
  • Privilégier les nœuds ne nécessitant qu'une couche de tissus, ceux de la famille des nœuds dits "kangourous". Ou opter pour un préformé léger et souple, ou encore un mei tai. Ces moyens de portage permettent de limiter les couches de tissus qui vont accumuler la chaleur.
    Lors de grosses chaleur, éviter les écharpes de portage tricotées (type JPMBB et Tricot Slen, pour ne citer qu'elles), car elles nécessitent plusieurs couches de tissus pour être utilisées de manière sécuritaire.

Portage et eau

Sur le marché, on retrouve également des moyens de portage asymétriques qui permettent le portage dans l'eau.
L'intérêt, me diras-tu ? Permettre à bébé, ou au bambin, d'aborder l'eau (vagues, cascade, douche, ...) dans la sécurité que lui offre le corps du porteur. De chouettes moments de partage et de complicité en perspective.
Je rappelle qu'il est question de moments de découvertes aquatiques, et pas de nage réelle, juste au cas où ...

Quelques modèles, pour t'aider dans tes recherches : Aquabulle de Neobulle, Sukkiri, Aqua de Kokadi

Voilà, j'espère que cet article répond à tes interrogations concernant le portage estival.
Si tu as encore la moindre question, n'hésite pas te manifester : commentaire, mail ou Instagram. Je serai ravie de t'aider à y voir plus clair.