Après la naissance d'Elie, j'ai rapidement senti le besoin de me renseigner sur le sommeil des bébés, car les "on-dits" allaient à l'encontre de mes tripes. Après quelques recherches, j'ai choisi "Dormir sans larmes" du Dr Rosa Jové. C'est une vraie perle !

Comme je le recommande à tout-va dans des groupes de mamans, je t'écris un petit condensé pour te donner une idée du contenu.

Bienveillance et données scientifiques

Ce livre propose une approche bienveillante et respectant le rythme de son enfant.
Le tout premier chapitre s'intitule : "S'informer". À mon sens, la première chose à faire quand on est face à un bébé dont on ne comprend pas le sommeil.
En tant que futur ou jeune parent, il faudrait prendre le temps de s'informer correctement sur le sommeil de son enfant.

L'auteure commence par nous expliquer comment fonctionne le sommeil au niveau physiologique, mais aussi les différentes habitudes culturelle. Ainsi, nous prenons conscience qu'il ne faut pas "apprendre à dormir" à un enfant : il sait le faire tout seul. Ce qu'il ne fait pas, c'est dormir comme un adulte dès la naissance.
Il lui faudra 2 à 3 ans pour trouver un sommeil plus paisible. Et c'est seulement vers 6 ans que le sommeil atteint un schéma identique à celui d'un adulte. L'auteure encourage vivement à respecter le bébé dans son rythme, mais livre tout de même des astuces pour essayer de caler le bébé ou bambin sur nos nuits d'adulte (pas avant 6 mois de vie !!).

Mon enfant a-t-il un problème ?

Deux chapitres sont dédiés aux éventuelles pathologies du sommeil. Dans un premier chapitre, elle vous aide à observer correctement votre enfant afin de déterminer si son sommeil est normal pour son âge ou pas. Des pathologies, il y en a, mais beaucoup moins que ce qu'on pourrait penser. On impose de tels rythmes à nos organismes, même adultes, qu'on se crée des problèmes de santé là où il n'y en aurait pas si on respectait un petit peu plus nos rythmes biologiques.

Ensuite, Dr Rosa Jové décrit les différentes troubles du sommeil que l'on peut rencontrer : dyssomnies et parasomnies. Elle aide à trouver la bonne attitude face aux cauchemars, terreurs nocturnes, somnanbulisme, ... Le chapitre est vraiment très complet !

Ce qu'il ne faut pas faire

L'auteure dédie un chapitre complet aux "méthodes" populaires pour "apprendre" à bébé à "faire ses nuits". Même si j'ai eu beaucoup de mal, j'ai lu ce chapitre en entier. J'ai eu la nausée tout du long. Elle décrit les différentes méthodes, mais aussi les conséquences qu'elles ont sur le bébé, à court et long terme. C'est terrible terrible.

Ce qu'il faut faire

Parce que oui, l'auteure propose des pistes. Elle clotûre d'ailleurs le livre sur un "petit guide à l'usage des parents désespérés" proposant des idées pour permettre de retrouver un peu de sérénité. Le petit guide en question s'étale sur 17 pages et conclut sur les avantages de l'allaitement et du cododo. Donc tu vois, comme promis, ce livre est vraiment bienveillant et ne te proposera pas de laisser pleurer ou de priver ton enfant d'un réconfort dont il a besoin.

Ce que je retiens

  • L'écriture du livre est facile et très didactique. Donc même exténué, il sera très vite lu, n'ait crainte !
  • Le sommeil est un processus naturel qui ne doit pas être "appris" à l'enfant. Moins on intervient, moins il aura des problèmes. Il va donc falloir apprendre à composer avec la fatigue durant quelques années.
  • À partir de 6 mois, à force d'observer son rythme naturel, on peut doucement essayer de décaler bébé sur certaines heures de coucher, limiter les siestes en journée pour tenter d'augmenter le sommeil nocturne. Un
  • Bébé fait ses nuits, pas les miennes. Malheureusement, nous avons tendance à ne plus avoir le temps de laisser le bébé faire les choses naturellement à son rythme (reprise du travail, isolement des mamans, manque de soutien, ...). Il faut un village ... Et on l'oublie bien souvent.
  • Le sommeil partagé a de grands bénéfices sur le sommeil de tout le monde, petits et grands.