Enceinte, j'étais fortement tentée par l'aventure des couches lavables, pour des questions de santé et d'écologie. Et en même temps je craignais de passer ma vie à faire des lessives de linge puant.

Je t'écris un petit article, car à l'époque, je n'avais pas trouvé, malgré mes recherches, de point de vue me permettant de passer du côté lavable de la couche.

Et si ...

Et si tu te laissais la possibilité de ne pas être sûre à 100% ?
Et si tu optais pour les couches jetables durant les premières semaines de ton bébé. Avoir un enfant, que ça soit le premier ou le huitième, c'est un sacré changement, tu ne penses pas ?

Et si tu optais pour quelques modèles, juste 2-3, comme ça, en test. Tu les gardes près du coin change de ton bébé et le jour où tu te sens prête, tu les introduis à te routine, histoire de les apprivoiser en douceur.

Et si tu ne faisais pas un stock de 30 couches directement, mais que tu augmentais petit à petit le nombre, pour passer en douceur aux lavables à temps complet ?

Nous, c'est ainsi qu'on a procédé. Parce que j'avais beau faire des feuilles de calcul dans Excel, je me disais que claquer plusieurs centaines d'euros d'un coup dans un stock de couches lavables que j'avais peur de ne pas assumer, point de vue entretien, ça ne valait pas la peine.
Alors on avait de quoi faire 4 changes. Puis on a été vite séduits, alors on a agrandi notre collection petit à petit, avant d'atteindre un premier rythme de croisière, avant ma reprise du boulot.
Puis quand elle a eu 5 mois et que j'allais reprendre, j'ai réfléchi à notre organisation, et j'ai racheté quelques couches pour avoir un roulement confortable, sans passer ma vie à faire des lessives.

Choisir

TE1 (tout-en-1), TE2, TE3, couches classiques, culotte de protection, langes, ... Ces termes peuvent paraître impressionnants, mais no stress, ce n'est pas très compliqué.

26

Sur la photo : une tout-en-un (Bambino Miosolo), une tout-en-deux (Close Pop In) et une tout-en-trois (Hamac système T.MAC).

Comme je te le proposais, pourquoi pas créer ton propre kit découverte ? Ici, on a demandé quelques explications chez Ecoterre qui te permet de voir et toucher les couches, hors emballage dans son magasin à Ghislenghien. Ça peut paraître anodin, mais entre des photos sur internet et une démonstration en live, il y a un monde. Le seul effet que ça a eu sur mon cerveau de femme enceinte, c'était : "Oh, c'est miiiiiiiiiignon". Bien démystifiées, donc, les couches lavables.
Avouons-le, une couche jetable a un potentiel esthétique vachement moins développé qu'une couche lavable.

De là, on a décidé de partir sur les T.MAC de chez Hamac. Par la suite on a ajouté des modèles Hamac classiques à notre collection. Puis aussi quelques Close Pop In pour la nuit. Ensuite, oh tiens, une vente Bebe Boutik de Little Angel, j'en testerais bien un ou deux. Puis j'ai pas mal entendu parler de ....

Bref, une fois que tu mets un pied dedans, tu comprends qu'il n'y a pas grand chose de compliqué, et que comme tout, c'est une question de préférences personnelles. Le mieux est donc de tester.

Ma préférence à moi, c'était de commencer avec des couches à tailles pour éviter un popotin hors normes à mon bébé. Maintenant qu'elle a déjà bien grandi, les couches taille unique passent sans soucis.

Et si c'était à refaire ?

À bébé et six mois, j'ai déjà pu corriger certaines erreurs dans notre routine et trouver certaines astuces. Mes préférences en matière de couches changent également, maintenant que bébé est gardée et que j'ai repris le travail. Je t'en parlerai prochainement dans d'autres articles : notre routine lavage, notre table à langer, test des couches et inserts, liste de nos erreurs de débutants, les couches lavables avec un bébé gardé ...

Si tu as des questions sur le sujet, n'hésite pas à laisser un commentaire, à m'envoyer un mail ou à me contacter par Instagram.

Et chez vous, c'est couches lavables aussi ? Parle-moi de tes favoris, que je découvre de nouvelles choses !